Entrepreneurs, il est temps de déléguer ! ⋆ Let's Rock Business
×

Entrepreneurs, et s’il était temps pour vous de déléguer?

Par , le 8 septembre 2015. entreprenariat

Avez-vous parfois le sentiment de vous transformer en homme ou femme orchestre plutôt qu’en chef d’orchestre de votre activité? Vous avez des clients, une entreprise qui commence à tourner…mais vous courrez de plus en plus après le temps?

Et si “déléguer” faisait partie de vos objectifs à court terme pour cette nouvelle rentrée? Avez-vous déjà songé à cette alternative sans parvenir véritablement à franchir le cap?

“ Est-il temps de déléguer?” “ Est-ce que ça vaut le coup?”  “Et pourquoi déléguer?… “ , autant de questions casse-tête auxquelles vous n’avez pas encore trouvé de réponses!

À terme, votre objectif en tant qu’entrepreneur est véritablement de vous concentrer sur votre coeur d’expertise et de passer le relais sur les tâches sur lesquelles vous avez moins de valeur ajoutée. Vous n’avez que 4 bras et inutile de dire qu’avec le développement de votre activité, votre to do liste n’est pas prête de diminuer. Il est temps de vous équiper pour poursuivre sereinement votre croissance!

 

Mais que déléguer, par quoi commencer?

Dans cette vidéo, je vous propose un petit exercice qui, justement, vous aidera à mieux cerner votre coeur d’expertise  et à trouver les missions que vous pouvez déléguer sans plus tarder!

 

Voici en résumé pour vous les fameuses 4 zones que vous avez définies lors de cet exercice en vidéo: 

  • Vos zones de brillance, là où vous êtes le plus doué et pour lesquelles les gens viennent vers vous ;
  • Vos zones d’excellence où vous êtes très bon mais que vous ne pourriez pas faire en continue sans vous épuiser
  • Vos zones moyennes, ces tâches que vous faites bien mais pour lesquelles, d’autres sont tout aussi doués que vous
  •  Et enfin, vos zones d’incompétence. Et oui, il y a toujours ces tâches qui ne sont pas du tout notre tasse de thé et qui nous font perdre de du temps, de l’argent et de l’énergie si nous persistons à les faire par nous-mêmes.

 

logo-transparence-sans-baseline-ni-titre-300x295À vous de jouer maintenant !

  • Faîtes le point sur ces 4 zones.
  • Commencez à déléguer les tâches pour lesquelles vous n’excellez pas du tout.
  • Et progressivement, ne gardez que les missions qui sont liées véritablement à votre expertise.

 

Une fois que vous aurez fait vos premiers pas dans la délégation, n’oubliez pas de nous en faire part dans les commentaires !

Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir l’article “VOUS AVEZ UNE EXPERTISE À VENDRE? REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ D’ENTREPRENEURS !”

    Like it ?

    Inscrivez-vous aux news !



    J’accepte de recevoir des emails à propos des webinar, évènements, produits et services proposés par Letsrockbusiness.com. Politique de confidentialité

    8 mots doux

    • J’aime avoir l’occasion d ‘échanger avec vous à travers ce blog, la délégation est un sujet qui me tient à coeur, donc surtout faites moi part de votre ressenti à ce sujet! Au plaisir 😉

    • Nabet dit :

      Bonjour.
      Je veux tout déléguer.
      Néanmoins je resterais en contact avec mon partenaire ou associé.
      Il me vient à l’idée de tout céder selon le schéma classique du fifty/fifty.

    • Nabet dit :

      Je n’ai pas terminer d’écrire mais le robot me tarabuste pour lui indiquer les photos de landeaux…voilà une très mauvaise chose que j’ai déjà rencontré sur Facebook…indiquer les lions, les maisons, les cascades…
      Selon donc le commerce no virtuel je partagerais mes benef en 50/50 sinon avec une autre formule….
      Je ferais tout le travail que m’indiquera mon partenaire…un partenaire (compétent cela va de soi) dans le domaine. Merci.

    • Dans mon activité d’assistante virtuelle, déléguer et externaliser la gestion de certaines tâches est primordial. 1er objectif, libérer du temps (l’administratif, la gestion comptable basique, les medias sociaux…) Libérer du temps pour soit se concentrer sur ce qui est rentable et augmenter ses revenus, soit pour decompresser. Tout faire soi-même amène au surmenage et à terme à la remise en cause de l’activité professionnelle. Concept innovant et peu déployé en Europe et au Québec, les ASSISTANTES VIRTUELLES. Compétentes, expérimentées et équipées, elles prennent en charge ce qui vous empêche d’avancer. Je suis assistante virtuelle. Je vous fais gagner jusqu’à 30% de temps sur certaines tâches, je vous fais à terme gagner de l’argent et je vous aide à mieux vous organiser – Pour savoir comment cela fonctionne, rien de mieux que mon site web – http://www.excellesassistantes.com

    • Aurélie dit :

      Merci Laurence,
      Je délegue depuis un moment et j’en suis ravie. Je délégue ma newsletter et la relecture de mes articles de blog. J’espère un jour pouvoir encore plus déléguer. 🙂
      Belle soirée.

    • Laurence Galambert dit :

      Aurélie,

      Je te remercie pour ton témoignage et bravo d’avoir fait tes premiers pas dans l’art de déléguer! Le plus dur est souvent de se lancer et d’apprendre à lâcher prise. Déléguer la newsletter et la relecture est une très bonne façon de commencer. Continue sur ta lancée dès que tu pourras te permettre d’investir.

    • Isabelle dit :

      C’est quelque chose que j’ai mis en pratique dès la première année. J’ai commencé par prendre une aide ménagère (déductible des impôts) pour faire une heure de taches ménagères. Ensuite, quand je suis passée en EURL, j’ai fait le choix de déléguer TOUTE ma compta à ma comptable. J’ai les compétences pour faire la saisie des factures mais franchement c’est pour moi une corvée, elle va beaucoup plus vite que moi et fait moins d’erreur! Je lui passe tous mes papier et après le bilan, elle me rend tous mes papiers bien classés… top. Enfin, j’ai recruté il y a un an une salariée et là toute la partie sociale est gérée par une entreprise spécialisée qui fait les fiches de paie et lorsque j’ai un courrier bizarre de l’URSAFF ou autre, je leur fais passer, ils se chargent de tout. Je gagne un temps fou car il y a des formulaires que je ne saurais même pas remplir seule. Et surtout j’ai l’esprit tranquile. Toutes les déclarations sont faites en temps et en heure. QUand ma salariée a une question sur le calcul des jours de congès ou autre, ben elle les appelle.
      Pour rien au monde je ne reviendrai en arrière!

      • Isabelle, merci pour ce partage d’experience! Il semble que tu aies adopté la bonne méthode pour déléguer au mieux. Y aller progressivement, déléguer ce qui te prend du temps mais qui ne fait pas partie de ton coeur d’expertise. Et surtout, je te rejoins dans ce constat “pour rien au monde je ne reviendrai en arrière ! “

    Laissez un p'tit mot doux!

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *